La pédagogie Montessori

Michel Ange, en 1508, à travers la très célèbre fresque qu’il réalise au plafond de la Chapelle Sixtine, représente Dieu donnant la vie à Adam par le contact de leurs mains.

Avant lui, en 384 avant Jésus Christ, Aristote affirmait que c’est parce qu’il a des mains que l’homme est le plus intelligent des animaux

Le docteur Maria Montessori a elle aussi observé au début du vingtième siècle que toute acquisition cognitive ne peut être effective que si elle s’acquiert par le biais du toucher doublé des autres sens.

Les méthodes pédagogiques élaborées dans les « Case dei Bambini » en Italie puis mises en œuvre avec un succès éclatant par Maria Montessori et ses disciples dans le monde entier ont toutes été depuis corroborées par la recherche scientifique grâce aux nombreux outils dont disposent maintenant les chercheurs: scanners, IRM, etc…

Grâce à ces outils de plus en plus performants, les recherches effectuées de nos jours sur le cerveau humain montrent que, si la création humaine et le progrès sont entièrement issus de l’intelligence de la main, toute acquisition cognitive est inévitablement basée sur la perception d’informations chargées d’un important substrat sensoriel et émotionnel.

Pour devenir acquisitions, ces sommes d’informations, contrôlées par le cerveau limbique, ne peuvent correctement et durablement s’imprimer dans le néo-cortex cérébral que si leur environnement émotionnel et sensoriel est fondamentalement positif.

Ces recherches scientifiques tendent également à prouver aujourd’hui que l’acquisition de notions totalement abstraites se trouve largement favorisée si on leur adjoint un environnement agréable et concret basé d’abord sur le toucher, la vue et l’audition, environnement encore optimisé par l’adjonction du goût et de l’odorat.

L’environnement « préparé » d’une école Montessori ainsi que tout le matériel pédagogique imaginé par Maria Montessori sont créés dans ce but.

Le matériel pédagogique est la plupart du temps réalisé dans un bois noble. Il est orné de belles couleurs, ses formes sont harmonieuses. Certains des matériels s’apparentent par leur qualité et leur beauté à de véritables œuvres d’art qui incitent au toucher et à la manipulation.

Au fur et à mesure que leur difficulté est grandissante, en même temps qu’ils permettent d’acquérir des concepts abstraits de plus en plus complexes, ces matériels favorisent progressivement chez les élèves une habileté manuelle et une acuité sensorielle de plus en plus pointue, une grande coordination entre le geste et l’esprit, en même temps qu’ils développent chez eux un réel attrait pour la beauté des formes et l’harmonie du geste.

Les élèves sont donc ainsi préparés, non seulement à la « manipulation » de concepts intellectuels de plus en plus élaborés, mais aussi à l’acquisition d’une dextérité manuelle et sensorielle très favorable à l’appréciation de la beauté sous toutes ses formes et particulièrement à la création artistique qui, avec l’intelligence de la main, sont un des triomphes du genre humain.

Maria Montessori 

Maria Montessori